Ton absence

Mon nouveau roman ado, quatrième de mes ouvrages à paraître au Rouergue Jeunesse, parle d’amour, du regard des autres, des premiers vrais émois de l’adolescence, le tout au cœur des paysages splendides du Cézallier, entre Cantal et Puy-de-Dôme.

Ça fait comment quand on désire pour la première fois ? Quand la curiosité laisse sa place à l’attirance ? Quand toutes nos pensées vont vers un seul être ? Le temps d’un stage BAFA, dans les lumières de l’été, Léopold s’éprend de Matthieu. Mais sa bande de potes, menée par Damien, un garçon dominateur et toxique, va très vite se mettre entre lui et son désir. Sous le soleil, l’ambiance s’épaissit et les tensions poussent le groupe au bord de l’explosion.

Toi déjà, tu savais, que la vie est fébrile, qu’à quoi bon les lignes droites, confort et insipides, quand tous les creux attendent, en embuscade, les écarts qui inquiètent, sinueux qui émerveillent.

Qu’il faut savoir saisir et s’emparer, jouir tout entier de ces ciels étoilés et ces lumières de Cézallier, qui jamais plus ne voudront briller. Mais attends.

Laisse-moi remonter les heures, d’abord, je ne veux rien oublier.

Et pour en savoir plus sur le processus d’écriture, les origines du roman et ce qui a guidé mon écriture, quelques réponses en vidéo…

Tracer. Premiers échos…

Sorti en février au Rouergue, Tracer n’a pas échappé aux affres du confinement, mais s’en sort quand même pas mal côté critiques et recensions. Petit tour d’horizon non exhaustif.

Un hymne à la vie. 


Actualitté

Un road-movie émouvant.


Rire et optimisme l’emportent sur tout.


Le journal de l’Orne

Une épopée salvatrice


Bob & Jean-Michel

Un roman lumineux !


Récréalivres

Une écriture nerveuse.


Les Guetteurs de Vent

Coup de cœur ♥


Une randonnée pleine d’émotions.

Le triomphe de la vie…   



Une texte lumineux
et plein d’espoir

 

 

 

 


Une road-movie émouvant.



Un roman qu’on a adoré !


Librairie À l’entour. Nasbinals.

Faites lire Tracer à vos ados. Puis lisez-le et parlez-en !


Mais aussi…


Et un petit tour du côté des blogs et d’Instagram…

Quintessence Livres : « Un régal »
L’ado accro aux livres : « Un roman très touchant »
VirginieCHD : « Un beau roman »
Dream Bookeuse : « L’aventure sera grande et humaine, avec des phrases écorchées et des dialogues lumineux pour compagnie.« 
Hélène Goelen : « Roman sur le deuil, sur le statut d’orphelin, sur l’identité, sur le mouvement. Celui qu’on fait pour s’enfoncer ou s’en sortir. Celui pour essayer de continuer.« 
Mx Cordelia : « Très bien écrit (…) et plutôt cool. »
Club Enfantipages : « Un roman étonnant qui capte avec une force vivifiante l’âme meurtrie d’une presque adulte »
Chez Clarabel : « Un sacré périple ! Tout d’abord drôle et enlevé, ce roman nous fait voir la vie avec insouciance et chasse les nuages noirs 🌥🌈☀️ avec un optimisme ravageur. »


#ToBeContinued…

 

 

L’Inversion des Pôles

Qu’est-ce qu’on fait quand une saga fonctionne ? On écrit la suite !

C’est le cas désormais avec la parution chez Slalom Éditions de L’Inversion des Pôles, Tome 2 – Quitter l’îlot, paru ce printemps, et qui fait suite au Tome 1 de la saga – L’Inversion des Pôles, Il n’en restera qu’un, paru en 2019. Particularité, la série s’inspire très librement du jeu vidéo qui cartonne chez les ados et les enfants, FORTNITE.

Le pitch
2021. De fréquents signes avant-coureurs  annoncent une inversion prochaine des pôles magnétiques. Un phénomène qui pourrait avoir des conséquences dévastatrices. Et déclencher le chaos. Un consortium de pays riches décide d’étudier ce que deviendrait la population si elle était livrée à elle-même, privée de repères dans un état sauvage postapocalyptique.
100 personnes sont ainsi régulièrement lâchées sur une île coupée du monde, et affectée par une simulation de tempête magnétique.
L’absence d’enjeu fausse toutefois les résultats. Et le consortium décide de passer à la vitesse supérieure, en faisant croire aux participants qu’on ne joue plus. Et qu’ils se battent cette fois pour leur survie…
Seule échappatoire, dans cette jungle sans pitié : ne faire confiance à personne. Et tout faire pour rester le dernier.

Illustrations de couverture
© Thomas Frick

 

Tracer – Sortie le 5 février 2020

Mon premier roman ado
Aux éditions du Rouergue jeunesse

Ça pourrait être une histoire triste, grise et pleine de violons qui grincent. Ça pourrait car ça commence par un deuil.

Celui d’Emjie, 17 ans, orpheline depuis quelques jours et recueillie par son oncle Balou après la mort de ses parents dans un accident de la route.

Mais c’est bien plus que ça. C’est aussi l’histoire d’une amitié belle à en pleurer avec l’hilarante Nitsa.

C’est une rando pleine de rencontres incroyables dans l’Aubrac. C’est des moments de joie pure, de tristesse et de désir.

Car Emjie est vivante et bien décidée à TRACER !

Photo de couverture –
© Metin Demiralay / Trevillion Images